Sajama national park

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

 

Top

// Nikon D5000, nikon 18-200, sigma 120-400 | -18.04585 : -68.93253 | alt. 4344m

Sur les conseils d’autres voyageurs, nous decidons de quitter la Bolivie pour un detour d’une semaine dans le nord du Chili.
Patacamaya, au sud de La Paz, a l’intersection avec la route 4, et le dernier stop pour faire le plein de carburant. En revanche, il n’y a pas de distributeur de billets, le seul endroit pour ca semble etre La Paz. Prevoir donc beaucoup de cash, et des dollars au cas ou.
Nous avons encore une fois du negocier le prix pour le carburant, et cela nous a bien decide a faire de fausses plaques boliviennes au retour.

A partir de maintenant, il faut utiliser l’accelerateur avec moderation, et prendre son temps pour atteindre la vitesse de croisiere, 500kms de route, et 2 parcs nationaux a visiter en chemin, (avec utilisation des 4 roues motrices, sur pistes defoncees, le tout a 4500m d’altitude), on atteind de tres pres notre autonomie max, qui varie malheureusement beaucoup en fonction de la qualite du carburant (entre 450kms a 750kms, + 75kms a 150kms avec bidon)

Notre premier arret est au parc national Sajama, toujours en Bolivie. L’entree est de 40B par personne. Le tarif inclut une carte pourrie et inutilisable du parc, rien n’est balise, les routes disparaissent en pleine nature, aucune info sur les geysers (emplacements et horaires)……. Au moins, on peut camper ou on veut, et cette fois pas de police pour nous pourrir la vie.
Grandes etendues desertiques a 4500m d’altitude, des volcans enneiges autour de nous, des sources chaudes (pour se baigner, il faut payer 3euros par personne en plus), des geysers, et de jolis lacs.
Nous passons notre premiere nuit pres des geysers, mais aucune activite de toute la journee a part quelques bulles. La temperature a l’interieur descend a 3degres seulement pendant la nuit.
Nous tentons de poursuivre la piste pour faire le tour des lacs, mais elle disparait dans la nature apres quelques kilometres. C’est toujours l’occasion de s’amuser a conduire sur les pistes 🙂

Nous partons pour le nord et trouvons un superbe endroit pour camper au bord d’un lac. Plein de lamas et d’oiseaux, dont des flamants roses. Nous passons nos journees a preparer de bons petits plats avec du bon vin. Ratatouilles, carottes au cumin, chorizos grilles, toutes les bonnes choses fraiches y passent, avant d’etre confisquer par la douane chilienne.

La, l’est pas belle la vie ?

You have to be logged in .