San Pedro observatorio

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Top

// Nikon D7000, nikon 18-200 | 31.83006 : -116.60770 | alt. 14m

Nous attendons bien sagement 10h pour rentrer dans le parc, on paie le permis d’entree et nous allons vers l’observatoire. Il y a une nouvelle barriere, et nous devons attendre le superviseur des lieux pour nous ouvrir et nous faire la visite guidee. La, nous rencontrons Antonin et Astrid, un francais installe au Mexique et sa compagne mexicaine. La visite se fait en anglais/ espagnol, on peut visiter la coupole du plus gros observatoire, et aussi voir la vue sur la vallee des 2 cotes, l’ocean pacifique d’un cote, et la mer de Cortez d’un autre. On repere facilement les salars, les deserts et quelques ilots de montagnes eparpilles dans ce gigantesque decor.
La visite finie, nous partons faire la petite marche vers un mirador pour mieux profiter de la vue. Nous marchons avec nos nouveaux compagnons et faisons plus amples connaissances. Ils ont loue pour le weekend un des petits chalets pres de la reception, et les rejoignont la bas pour partager le dejeuner. La, nous retrouvons le couple tcheque des Usa ! Et voila nous sommes 6 a manger ensemble !

On passera un tres bon moment tous ensemble, il y a une cheminee dans le chalet nous resterons a l’interieur pres du feu. A cette altitude, la nuit devient rapidement fraiche.
Nous tenterons d’aller voir les etoiles (apres tout, nous etions tous venus pour ca au depart), mais il n’y a pas un seul endroit degage.
La soiree finie, chacun retourne dans ses quartiers, nous partons dans un camping juste a cote pour se garer.

Le lendemain, nous retournons au chalet, et partageons le petit dejeuner tous ensemble, puis le reste de la journee ! Nous sympathisons tres vite, au final nous passerons 3 jours ici, et Antonin nous fait une pub pas possible d’Ensenada, nous explique que nous sommes passes a cote du charme de l’endroit, et qu’il nous faut plus de 30 jours pour traverser le pays, dont il est tombe amoureux. Il y a egalement un centre d’immigration la bas…..on fait durer le suspence, mais finalement nous les rejoignons la bas. Ils ont montes un restaurant, le Pinche Frances, une bonne petite adresse franchouillarde avec tout ce qu’on aime : du boeuf bourguignon, du pastis, du cafe a la presse, des crepes, et des oranginas. Le tout bien sur au bord de la plage. Il y a une competition de surf, et nos hotes ont leur maison derriere le restaurant, dans un petit coin tres tranquille, a quelques pas de la plage…… oui effectivement on etait passe a cote de tout ca :p

On ira avec Astrid tenter de prolonger notre visa, mais niet, rien a faire, cette fonctionnaire ne lachera rien…
Tant pis, nous partageons quelques derniers instants tous ensemble, et nous repartons le lendemain pour le sud de la Baja.

You have to be logged in .