Recuperer notre van, part1

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Top

// Nikon D7000, nikon 18-200, lumix ft3 | 10.43598 : -75.53658 | alt. 64m

Depart a 8h30, avec les embouteillages du matin, Marek et moi mettons un peu plus d’une demi heure pour nous rendre a la Sociedad de Portuero, quelques kilometres a l’est de la vieille ville.
5$usd en taxi, sur place, derriere les portes automatiques en verre, un beau portique de securite.

– Il faut montrer a une des demoiselles une copie du Bill of lading, afin d’obtenir 2 pass visiteur. Ensuite il faut ressortir (et non continuer comme nous) prendre a gauche en direction du terminal portuaire. En longeant sur la gauche, on arrive a un autre portique de securite, beaucoup moins class. Juste avant, il y a un petit bureau, et la il faut expliquer que l’on veut voir notre agent au terminal, et on nous ajoute un niveau de securite en plus sur notre pass.
Au portique, nous devons laisser les sac a dos, et 200m plus loin, nous arrivons au bureau de Global shipping, mais il est ecrit Evergreen. Donc en gros, ce n’est pas la meme compagnie, mais ils ont le meme nom, et bossent ensemble…..je crois qu’on n’est pas oblige de comprendre pour continuer la procedure.

– Nous rencontrons notre agent qui parle anglais, David Gomez. Il faut donner une copie du passeport, on obtient une feuille avec les frais a payer cote Colombien (830$usd), repartis en 2 parties : les frais a payer a l’agence, et ceux pour le port. Impossible de payer sur place la compagnie, il faut regler directement a leur banque, situee a 2 kilometres du port. On prend 2 recus (2 taxes differentes a payer) et nous ressortons.

– Il faut se rendre a la BancOccidente. Il y a un ATM, heureusement car tout doit se payer en cash et en pesos colombien. Tres rapidement, nos recus sont tamponnes, il faut retourner a l’agence. A noter, tout est ferme en Colombie entre 12h et 14h (un peu comme ces branleurs de francais, a j’vous jure), incluant banques et services portuaires.

– rendre les recus a David. A partir de la, nous obtenons une demande de mise a disposition du conteneur. Il est 12h, nous prenons une pause dejeuner, il y a d’ailleurs un super bon resto a 1km du port, avec clim et menu sympa a 5$usd. Ah oui car il fait une chaleur a crever en ce moment, et heureusement qu’il y a par moments une petite brise pour chasser l’air chaud.

– 14h, nous revenons au premier portique de securite, et cette fois nous passons tout droit pour aller au service clientele au rez de chaussee. Nous retrouvons les amis francais et brezilien qui tentent comme nous de recuperer leur vehicule.
Il faut donc se rendre dans la piece tout a droite, derriere une porte en bois.
Une personne qui parle un peu anglais nous recoit, et nous poursuivons la procedure. Il faut fournir une copie du passeport, et une copie de l’assurance sante. Nous recuperons une procedure plus detaillee pour l’etape des douanes. (au total 25 etapes, nous en sommes a la 3eme). De ce cote la, il semble qu’ils essaient de mettre au point une procedure simplifiee pour les voyageurs, avec une personne parlant anglais, et questionnaire de satisfaction a la fin, nous avons beaucoup apprecie !
On remplit un tas de papiers, mais le navire est toujours en mer, alors nous ne pouvons pas faire avancer plus les choses. Notre conteneur devrait arriver dans la nuit, et nous reprendrons donc demain matin des l’ouverture.

You have to be logged in .

magbo system