Mexicali border

Top

// Nikon D7000, nikon 18-200 | 32.65961 : 115.48553 | — m

Nous y voici, nous entamons le debut de la grande aventure vers l’inconnu. Jusqu’a present, a part la beaute des paysages, le Canada et les Usa ne nous ont pas surpris, mais de l’autre cote, c’est autre chose. On nous a tellement raconte d’histoires sur la dangerosite du reste du continent americain, et bien nous y allons !

On commence par les embouteillages, forcement, puis un controle d’identite, notre douanier parle francais, on discute un peu, et il ne fouille pas la voiture. Il nous indique ou se garer, le batiment de la douane est juste a gauche, et on peut se garer un peu apres en payant un petit pourboire au commercant d’en face.

Une fois a la douane, on demande nos visas. La il faut payer a la banque (environ 20$usd par personne), mais forcement, il est trop tard, elle est fermee, on revient bredouille a la douane, le type nous fait les coups de tampon, c’est pas grave, il faut payer les visas avant de quitter le pays.

En revanche, nous demandons un visa de transmigrante, car nous traversons le pays, et la, nous ne recevons que 30 jours au lieu des 90……on insiste bien, et lui d’un grand sourire nous dit que 30 jours c’est bien assez pour traverser le pays…..abruti…. Il s’y prendra a 3 fois pour faire nos papiers, a chaque fois que nous sortons, il nous court apres pour refaire les papiers car il a oublie quelque chose….. l’incompetence a une tout autre dimension ici !

Pas besoin de permis pour le vehicule sur la Baja california, il faudra en faire un au poste de douane de La Paz au sud.

En revanche, il nous faut maintenant revenir a la frontiere americaine pour rendre nos visas ! En sortant de la douane, sur la gauche, en bas, il y a un escalier qui va vers la frontiere US, il y a facilement 200 personnes qui font la queue, on tente de passer a cote, jusqu’a un douanier americain, on lui explique rapidement notre probleme a travers la grille, et nous fait passer devant tout le monde ! :O

Rapide controle de passeports, on rend nos visas, et nous repassons sans le moindre controle cote mexicain :p

Voila, c’est deja fini !

Maintenant on se casse de cet endroit bordelique ! Mexicali est juste un gros embouteillage !

Il fait presque nuit, mais nous prenons la route dans le desert pour rejoindre Ensenada. L’endroit n’est vraiment pas sur, il y a des controles de police tous les 100kms. Aucun probleme heureusement, les soldats sont tres sympas, parlent anglais, et sont la pour notre securite apres tout.

A Ensenada, en pleine nuit, nous trouvons refuge sur le parking d’un walmart, toujours elciare et surveille.

 

You have to be logged in .