Argentinian moment in Bariloche

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Top

// Nikon D5000, nikon 18-200, lumix ft3 | -41.1288 :-71.2873 |

Au milieu de la route vers Bariloche, je commence a sentir une tres legere vibration dans le volant et la pedale des freins. Je verifie le serrage des roues, mais rien a signaler de ce cote.
Encore 400kms a faire, mais en arrivant en descente sur la ville de Bariloche, la vibration dans le volant devient tres forte, et Sylvie ressent egalement le tremblement…..
Et voila, nous pensions attendre ici au calme et faire des bbqs tous les jours, mais non ! Encore un probleme mecanique ! Et c’est reparti pour trouver le probleme.
D’abord une recherche internet avant de voir les mecanos d’ici. Une vibration dans les freins vient en general des freins, mais peut venir d’un element de suspension ou de direction.
Nous trouvons heureusement une station service petrobras au bord du lac, avec acces internet.

Nous faisons le tour des mecanos pour avoir un avis, evidement, la plupart nous disent que nos disques de frein sont tordus. A chaque fois, nous avons droit a un petit court de mecanique sur le fonctionnement des freins, et a les entendre, on croirait que par conception, un disque de frein va chauffer et se deformer au premier freinage…….ca devient ridicule ! Il faut preciser qu’ici, nous sommes loin des routes de montagne de la cordillere…..hein, nous sommes ici en Patagonie, ou bien la Flatagonie. 3000kms de plat en ligne droite pour rouler d’Ushuaia a Bariloche !

J’arrive en quelques jours a verifier la suspension et la direction, tout est bon, et il faut maintenant se pencher sur les freins. Apres inspection minutieuse, le disque de la roue avant droite montre un voile de 2mm. La valeur maximale de voile est seulement 0.03mm d’apres le constructeur. Un disque voile par la chaleur atteind rarement 1mm, alors 2 ! Mais en verifiant la masse (qui tiens la roue) et la roue, j’obtiens le meme voile.
Reflechissons….. a Punta Arenas, nous avons fait remplacer un des points de fixations de cette meme roue, et pour ca, il faut tout desassembler…… inutile de chercher plus loin, le tout a mal ete remonte, et tous les elements sont maintenant tordus…..

Nous faisons demonter une premiere fois dans le garage de Daniel, sur les hauteurs de Bariloche. C’est celui qui semblait le plus serieux. Pour verifier nos roues, il les fait balancer, mais au remontage, ils petent un ecrou sur notre roue abimee….. super, on aura mis 6 mois pour faire reparer le premier, et en voila un nouveau a changer !
On ne paye pas la balance, et ils ne payent pas l’ecrou pete…..

Quelques jours plus tard, nous retournons chez lui pour faire desassembler la roue avant et le systeme de frein. C’est un boulot assez complique, et il me manque certains outils pour le faire. On insiste un peu pour regarder travailler les mecanos, mais on s’embrouille avec le patron Daniel, et pendant qu’on se prend la tete, un des mecanos a l’idee geniale de serrer notre disque de frein avec un etau, machoire sur la bande de freinage, pour demonter la masse avec une cle d’1m de long….. Forcement, avec autant de bras de levier, le disque saute de l’etau, et nous avons maintenant 6 rainures bien profondes dans le disque.
En regardant de pres le systeme de frein, on se rend compte que le mecano de Punta Arenas a fait un vrai travail de sagoin, et toutes les pieces ont ete abimees a coups de marteau….

Daniel refait lui meme l’assemblage. Si le tout est bien fait (plus de voile), il n’a remplace aucun joint a usage unique, ni regraisse l’axe de roue avant, obligatoire au remontage. On ne dit rien, on s’est deja assez pris la tete, et avec le disque raye de toute facon, il faudra redemonter tot ou tard.

Essai sur la route, la pedale vibre toujours……

On passera presque 2 semaines a Bariloche a faire le tour des garages, sans trouver quelqu’un de competent, jusqu’a ce que nous trouvions enfin un tout petit garage qui ne travaille que sur Toyota, ici -41.128813, -71.287383 …… c’est ici que nous rencontrons Christian et Daniel (un autre hein).
On negocie un prix de depart, mais l’ardoise va surement grimper un peu… Daniel demonte tout le systeme, sort le disque et la masse, et les envoie dans une usine a cote ou un artisan va tout verifier avec un tour.
On attend 3h, puis Charlie, l’artisan, revient avec nos pieces, reusinees. Le travail est impeccable, il nous signale que toutes les pieces etaient deformees, et qu’il avait retirer le strict minimum pour tout aplanir.
A la difference des autres garages, c’est le seul endroit ou le mecano passe plus de temps a remonter qu’a demonter. Car en general, ils ne savent pas demonter, et remontent a la va vite, alors qu’ici, Daniel demonte rapidement car il connait la mecanique, et il remonte lentement car il y a plus de boulot ! Il faut remplacer les joints, verifier le serrage des pieces, et tout regraisser.
Ca prend une journee entiere, 20€ de main d’oeuvre, et 50€ d’usinage.
Essai sur la route, la pedale est molle, mais dure a la 2eme pression, et la pression hydraulique ne revient pas. On retire la roue et l’etrier de frein, une plaquette tombe toute seule, completement tordue….. Presque sans faute Daniel 🙁 presque…

On a heureusement des plaquettes de rechange, et cette fois, tout remarche !
Voila l’histoire de cette pauvre roue et 8 mois au total de mauvais traitement. Le tout aurait pu etre evite si un mecano n’avait pas trop serre nos ecrous en Bolivie…….

Deja 2 semaines a vivre sur le parking de la station service, et on commence un peu a en avoir marre, demain, nous trouverons un autre spot plus sympa !
Au garage, nous avons sympathise avec un autre client, Coco, qui nous a invite chez lui pour un bbq le soir.
Difficile de decliner l’invitation, et nous passons une longue soiree chez lui et ses amis. Les gens sont sympas, la viande est delicieuse, et comme tous le monde joue de la guitare (a part nous !), nous restons jusqu’au petit matin autour du feu a chanter et a ecouter de la musique. Merci les amis !

 

You have to be logged in .