Spanish creek

Top

// Nikon D7000, sigma 120-400 | 17.14056 : -89.08394 | alt. 151m

Les gerantes du Baboon sanctuary nous disent que l’on peut voir des crocodiles pas tres loin d’ici, dans la Spanish creek. Soit, allons y !
Apres 14kms dont 2/3 de dirt road plutot sableuse, nous arrivons sur le site, mais il n’y a personne. 2 locaux qui attendent le bus nous disent qu’on peut voir des crocos directement depuis le pont derriere nous, mais nous n’en voyons pas. Finalement, il vont chercher la gerante qui s’occupe d’arranger les tours dans le coin, elle habite juste a cote et reouvre son office pour nous. Avant de commencer, elle nous amene dans un petit chemin dans la jungle, car il y a 2 familles de singes qui habitent juste a cote. Nous en voyons plusieurs, mais de loin cette fois. La nous apprenons que des touristes nourrissent les singes au baboon sanctuary, voila pourquoi ils s’approchaient autant de nous !
Il n’y a pas de guide certifie avec license dans le coin aujourd’hui, pour ca il faut reserver a l’avance. Du coup, c’est son fils de 23 ans qui nous conduira sur la riviere.
Faute de guide officiel, on n’apprendra pas tant de chose sur la faune et la flore du coin, mais on sympathise assez vite, et par moments de gros crocodiles bondissent dans l’eau. Il nous raconte que certains font 5m de long, mais ils sortent surtout la nuit. La, ils cherchent tant bien que mal a se rechauffer au soleil au ras de l’eau. Pour le moment, nous ne voyons rien, sauf les gros splashs a la surface, parfois a 1m de nous, mais impossible de voir quoi que ce soit, a part de jolis oiseaux. Les terres sont encore innondees, la rivere s’etend tres loin en dehors de son lit, et le territoire des crocos est tres vaste. Finalement, nous arrivons a nous glisser a cote de l’un d’eux. On refait une passe pour prendre en photo sa tete, mais c’est la fois de trop, et il disparait.
Au moins, on aura eu le temps de le voir 🙂
Le tour etait a 40$bz pour nous 2, mais nous avons remonte la riviere jusqu’a un crocodile ! Ca parait cher, mais leur derniere visite de touriste datait d’aout, juste avant la saison des cyclones, alors nous n’avons pas cherche a negocier, ils ont ete adorables avec nous, et ils rameneront des plateaux repas avec du spanish rice (le plat local, morceaux de poulet bien releves aux epices, un riz tres parfume, et quelques fruits) pour 5$bz chacun + un litre de jus de fruit frais.
Voila, la meilleure chose est bien sur d’avoir enfin un vrai contact amical avec les Belizeins, surtout apres l’experience a Corcozal.

Nous partons pour le Zoo, 5$bz par adulte, mais 30$bz pour les etrangers. En voyant ca, on hesite….on a deja vu pas mal de zoos, et celui la n’a rien a offrir de plus. Surtout lorsqu’on est dans le pays et que l’on prevoit de faire quelques expeditions dans la jungle pour les voir en vrai.
On passe, et nous partons vers un autre lieu de camping de la base de donnee, mais il est ferme !
On revient vers San Ignacio et nous trouvons le Log cabin inn. On demande a la reception pour dormir sur le parking, et nous ne payons que 5$us par nuit. En plus, la dame nous donne une cle pour une des cabines de l’hotel pour prendre une douche….class 🙂
Il y a egalement une piscine et un resto. Aller on se lance une nouvelle fois pour la cuisine local, avec un autre spanish rice et un chicken curry. A cette heure tardive, on s’attend a du rechauffe comme ailleurs, mais non, tout est fraichement prepare et assaisonne en cuisine ! Ca prend du temps bien sur, mais c’est delicieux ! Et puis il y a toujours la biere Belikin locale pour patienter.

You have to be logged in .