Monterrico mangrove tour

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Top

// Nikon D7000, nikon 18-200, sigma 120-400 | 14.55595 : -90.73957 | alt. 1531m

Surement a cause de la chaleur, nous avons un mal fou a nous endormir, pour se reveiller a 3h du matin, attendant peniblement le reveil 1h30 plus tard. Il fait encore nuit, et nous allons attendre notre guide dans la rue, devant la police touristique. Nous sommes rejoins par une famille guatemalteque, puis nous embarquons sur une toute petite embarcation, pas vraiment stable, et nul doute que le premier qui eternuera mettra tout le monde a l’eau.
Arme de son long baton, notre guide/capitaine pousse son bateau a travers la mangrove. Petit a petit, le soleil se leve, tandis que les herons attendent patiemment leur repas, caches dans les hautes herbes. D’etranges poissons sautent a la surface de l’eau ! Nous verrons de nombreux oiseaux, mais pas d’iguanes ou de nids de perroquets, un peu decus quand meme de ne pas avoir eu Augusto comme guide…

Apres la balade, nous pouvons visiter rapidement leur centre de protection des animaux, pour voir d’autres tortues, des poissons, de beaux iguanes, et surtout des bebes caimans, tout mimis, mais surement deja tres dangereux !

Voila, c’est fini pour Monterrico, nous reprenons le ferry, mais cette fois avec un petit bonus de stress….car il prend l’eau. Tout le long de la traversee, nous gardons un oeil sur les cales qui se remplissent, en esperant arriver a bon port avant que cette epave ne coule pour de bon.
Une fois arrives, 200kms de route pour rejoindre la frontiere du Salvador. 6kms avant, des camions sont arretes dans une interminable file. On s’arrete, et la comme le disent la plupart des voyageurs, des dizaines de gens arrivent pour nous “aider” dans la paperasse, en nous disant bien que nous ne pouvons pas le faire par nous meme. On nous avait prevenu que ces personnes etaient tres insistantes, mais on pensait pas a ce point la quand meme. On suit quelques voitures qui roulent a contre sens pour remonter la longue file de camions. Par moment, un gros poid lourd arrive en face et il faut se tasser sur le cote en urgence. On continue comme ca sur des kilometres, les camionneurs ont tendus des hamacs sous leur remorque, certains doivent etre la depuis plusieurs jours…… on decouvre a la fin la frontiere du Salvador, un immense bordel de camions arretes, avec tout un tas de vehicules heteroclites qui essaient de se frayer un chemin.
Nous avons notre coup de tampon de sortie du Guatemala, en revanche, nous ne sommes pas sur de pouvoir obtenir un permis de vehicule au salvador, car le volant a droite est illegal…..et pour obtenir un permis au Salvador, il faut d’abord annuler le permis du Guatemala…… Ok on garde le permis, et on negocie a la frontiere de pouvoir passer cote Salvador pour savoir si on pourra avoir notre permis ou non. 20 minutes de marche a travers des camions arretes pour se retrouver dans ce petit pays.
2h a la frontiere, a slalomer de bureau en bureau, mais finalement, on nous refuse l’entree du vehicule, ou alors il faut le mettre sur une remorque, et nous n’aurons que 24h de transit. (et le tout doit couter les yeux de la tete…….)
Voila, nous disons merde poliment au Salvador et repartons au Guatemala.
Je vous passe les details pour faire marche arriere dans ce bordel et re rentrer dans le pays….ce fut un cauchemar.
En attendant, le moteur n’avance plus du tout, et culmine a 30km/h en ligne droite…..et en plus, il commence a surchauffer ! Aie aie, on met le chauffage au maximum dans tout le van, ouf l’aiguille redescend !
Nous revoila a Antigua, le meilleur endroit pour recuperer au final. Gratuit, dans un cadre sympa, et avec un des meilleurs garages du pays. C’est d’ailleurs notre premier arret en arrivant. La, un mecano vient voir gratuitement notre engin pour trouver la panne. Pas plus de 15min, on lui explique ce qu’on a fait et change, et nous dit que c’est tres courant sur ce vehicule de devoir nettoyer le pre filtre a diesel. Bon, c’est samedi soir, il faut attendre lundi prochain pour reparer. Voila, on croise les doigts en esperant qu’il n’y ait rien d’autre a reparer !

You have to be logged in .