Warning: fsockopen(): unable to connect to share.findmespot.com:80 (Connection timed out) in /home/levoyagep/www/wp-content/plugins/wp-findmespot/wp-findmespot.php on line 216

Lost in Guatemala city…

Top

// lumix ft3

Aujourd’hui se devait d’etre une journee de merde.
Apres une recherche de panne au garage, nous etions arrives a la conclusion qu’il s’agissait du pot d’echappement, surement bouche. Il y a egalement la boite de vitesse auto qui a perdu 2L d’huile (soit la moitie !) en une semaine, nous avons un gros probleme de ce cote la egalement……..
Mais voila, une fois chez le reparateur de silencieux d’Antigua, on realise un petit trou sur la ligne pour voir si ca va mieux, mais rien ne change….. A part qu’en manoeuvrant de nouveau pour rentrer au garage, je recule dans une voiture en lui petant un feu arriere….. Voila, il faut renegocier les reparations…… on s’en serait passe.
On retourne au garage, et cette fois, le mecano avoue qu’il faut un specialiste diesel, et nous donne l’adresse de tecni diesel a….. Guatemala city. Le gros probleme de la capitale est qu’elle n’a rien de touristique, tout le monde la fuit comme la peste, et il n’y a rien pour y dormir avec notre van, et c’est peut etre l’endroit le plus dangereux du pays…pays le plus dangereux du continent :p

C’est donc avec un bout de papier et une vague direction que nous partons en debut d’apres midi a la recherche de notre sauveur. Nous faisons nos au revoirs a nos amis, que nous reverrons tres certainement le long de la panam, et c’est parti.

L’architecture, les routes, le traffic, tout est d’un complique a Guatemala city. Il faut demander a chaque personne que l’on croise un morceau d’information, a la fin, on demande a quelqu’un tous les 15m. Tout le monde connait l’adresse, mais chacun donne une version differente de comment y aller. On tournera pendant presque 3h dans cette marmelade de bus et de voitures, pour finalement arriver devant le garage, qui est bien entendu ferme. On arrive toutefois a voir quelques employes ainsi que le grand patron pour expliquer notre probleme, prendre rendez vous pour demain, et surtout trouver un endroit pour dormir. Et ca, c’est un gros probleme !
A force de negocations, nous pouvons dormir dans leur second atelier, apres tout, la reparation peut prendre plusieurs jours, et avec un injecteur ou une pompe a carburant en moins, nous n’irons pas bien loin. D’ailleurs, en regardant le prix des pieces, on prie pour que la pompe a carburant soit en bonne etat, car elle coute plus chere que le van au complet…….

Le lendemain, un mecano inspecte la pompe a carburant, et ne voit rien d’anormal…. il en profite pour changer le timing d’injection afin que le moteur tourne mieux a 2000m d’altitude. Les injecteurs sont verifies, mais fonctionnent a merveille….
Apres 2 jours a tout demonter, ils ne trouvent rien, nous allons ailleurs pour faire inspecter la boite auto. Malgre la vidange, l’huile reste sale, mais ne sent pas le brule, plutot bon signe, mais il faut faire un nettoyage pour de bon. Une machine injecte 13 litres d’huile pour nettoyer integralement la boite. C’est a ce moment la, en ouvrant la boite, que l’on decouvre que le filtre est encrasse, et le joint est entrain de partir en morceaux ! On trouve facilement les pieces detachees, et notre boite est de nouveau comme neuve ! Nous retournons dans la soiree pour Antigua, faute de solution.

Cette fois, c’est notre mecano en Angleterre qui nous conseille de bien verifier le filtre a carburant, recemment change….

Nous le faisons demonter, huiler et bien remonter au garage la Recolation d’Antigua.
Et voila, le moteur remarche comme avant ! Il y avait tout betement une aspiration d’air au niveau du filtre :p

Cette fois, avec le moteur qui ronronne, nous saisissons notre chance, et quittons le Guatemala pour de bon, nous partirons demain pour le Honduras !

You have to be logged in .