Ingapirca and Cuenca

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Top

// Nikon D7000, nikon 18-200 | -2.84461 : -79.14198 | alt. 3160m

Cela faisait un moment qu’on n’avait pas autant roule ! Nous arrivons enfin a Cuenca, ville coloniale tres populaire, mais nous sommes samedi en fin de matinee, et tout est deja entrain de fermer ! On visite rapidement la ville, qui ne nous attire pas plus que ca pour le moment…… l’apres midi, tout est ferme pour de bon pour le weekend, meme les parkings surveilles……..ca semble complique de dormir dans la rue pour tout le weekend, nous decidons finalement de re partir ! Mais ce n’est qu’un au revoir, nous repasserons lundi voir si Cuenca a mieux a offrir.

Quelques courses pour le weekend, et nous filons au parc national de Cajas, a 15kms a cote. Nous tentons d’acceder a la partie basse du parc, mais il est deja ferme ! (de 8h a 16h30 :P). Ok on se cale au bord de la route juste devant la porte pour la nuit. Nous preparons a manger, la nuit tombe, et la, quelqu’un vient toquer a la porte…….
Apparement on ne peut pas rester ici, la route est soit disant une propriete privee, et il faut payer 10$ pour la nuit…… alors que si on avait pu passer cette fichue barriere, on dormirait dans le parc au bord du lac pour 4$ !
C’est evident que le type a attendu la nuit tombee pour nous prevenir, pour que l’on se retrouve sans option a la derniere minute. Mais hors de question de payer pour ca, on lui fait comprendre qu’a ce prix la, on a normalement douche chaude, toilettes, internet et electricite, et que meme pour 1$, on ne voudrait pas de sa place de parking. Premiere personne desagreable que nous rencontrons dans le pays ! Il en fallait bien une.

Nous rebroussons chemin sur 1km, toujours sur la route, et nous trouvons de quoi placer notre van. Cette fois, c’est plus discret, et personne ne viendra nous casser les c*%&es.

 

You have to be logged in .