cerro Aconcagua

Top

// Nikon D5000, nikon 18-200 | -32.82376 : -69.94257 | alt. 2863 m

Le Mt Aconcagua etait un des points cles de notre voyage, un passage obligatoire, et l’occasion de gravir un des plus hauts sommets du monde…. jusqu’a ce qu’on se rende compte des tarifs 😀 L’Argentine a transforme le parc en veritable usine a fric, et il faut payer environ 100$usd la journee pour marcher !! Le pass pour l’ascension, coute seulement 700$usd, a cela il faut ajouter un guide et tout le bazar qui va avec, bref, un petit 2500$ par personne, a la portee de toutes les bourses donc.
Le parc etant situe a la frontiere entre Santiago et Mendoza, on s’y arrete tout de meme, histoire de quand meme voir la montagne depuis un mirador, mais meme ca il faut payer, c’est surement l’unique mirador payant de tout le pays !
Par chance, aujourd’hui, c’est gratuit, mais il est trop tard pour s’engager sur le chemin…..comme si on pouvait se perdre en marchant 2kms au fond d’une vallee….. Nous passons donc la nuit sur le parking des parc rangers. L’oocasion de voir un magnifique ciel etoile entre les plus hauts sommets des Ameriques.

Le lendemain, nous atteignons le mirador apres une rapide marche, clic photo, on reste un peu pour admirer cette montagne pas si jolie au finale, mais la vallee vaut quand meme le detour.

Le poste frontiere est un gigantesque building, cote Chilien, et tres bien organise. Cote argentin, c’est tres facile, mais pour rentrer au Chili, c’est toujours la misere de faire un permis de vehicule, on se retrouve avec un pauvre bout de papiers tamponne 8 fois ! On avait peur au sujet de notre fameux volant a droite, mais c’est tellement l’usine ici, que personne n’y a prete attention.

Nos papiers en main, nous descendons vers le Chili, avec un arret en chemin a la station de ski Portillo. Ca fait envie, mais le budjet se reserre avec la fin du voyage, et a 100$usd par personne la journee de ski………on decide de partir. Apres tout nous avons un emploi du temps serre, nos amis Toby et Allison ne sont encore que 2 jours a Santiago, et c’est peut etre la derniere fois que nous les verrons !

 

You have to be logged in .