D’Ushuaia a Bariloche, derniere partie

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Top

// Nikon D5000, nikon 18-200, sigma 120-400, lumix ft3, iphone

Le moment est arrive, ou les distances qui nous séparent vont changer de manière radicale, et ce tres rapidement. Ce qui nous a pris presque deux ans a parcourir, ne durera seulement que 24h a bord d’un avion moderne pour revenir chez nous.

C’est egalement maintenant que nous realisons la difference entre voyager et prendre des vacances : la destination n’importait peu, mais ce que nous avons vecu en chemin restera avec nous pour toujours. Il semblerait meme que plus l’on se deplace lentement, plus nous nous en rendons compte, nous ouvrant d’avantage au reste du monde. Une chose est sure, un vol direct Paris-Ushuaia aurait ete une experience totalement differente, presque sans interet, et nous aurions egalement beaucoup de mal a voyager de nouveau en sac a dos.

Posseder notre propre vehicule nous a permis de voir bien plus que les simples endroits touristiques, et d’explorer les recoins les plus recules du continent, de rencontrer des gens tres differents, representatifs de leur pays, et d’admirer des paysages et une faune qui nous etaient jusqu’alors inconnus.

Conduire un vehicule sur les pires routes du monde fut egalement une aventure et un challenge que nous recherchions, et nous esperons ne pas attendre trop longtemps avant le prochain periple.

 

Apres quelques semaines a Ushuaia, nous avons finalement cede a la tentation de l’Antarctique, et avons tente notre chance avec des billets de derniere minute. Lorsque l’on compare le prix a payer pour venir ici (vol aller retour d’Ushuaia vers l’autre bout de la planete, nuits et nourriture dans la tres chere Ushuaia, billets plein tarif pour l’Antarctique….), avec le prix d’un billet de derniere minute, on peut obtenir une difference de 10 000usd par personne :p C’etait une occasion unique d’y aller, ou jamais. Alors nous y sommes alles.

Cela en valait il la peine ? Et bien, ca reste quand meme un sacre paquet de fric pour voir de la neige, et apres tout le temps passe en Amerique du Sud, ce fut un choc de retourner dans la machine a fric americaine. (par dessus le prix des billets, il semble normal de payer 15usd de pourboire par jour et par personne, ok….hein ?)

Le monde de glace est tout de meme unique et magique, et l’experience la plus incroyable fut de naviguer en zodiac parmi les gigantesques icebergs. En ete, le soleil ne descend que tres peu en dessous de l’horizon, offrant de somptueux couchers de soleil durant toute la « nuit ». Attention, les occasions de realiser de belles photos sont tres nombreuses….. Nous avons ete tres chanceux avec la meteo, mais ce n’est pas le cas de tout le monde, d’autres passagers ont eu un blizzard de 10 jours, soit toute la duree de la croisiere, il y a de ca quelques semaines.

Dans ce paysage demesure, de petites creatures poursuivent leurs chemins parmi les humains, les pingouins ! Et pas ceux que l’on voit sur le continent, non non non, ceux la sont parfaitement adorables et droles, et puisque c’est la saison de nidification, ils passent toutes leurs journees a construire des nids avec de petites pierres, ou bien ils les volent a d’autres nids. La scene est a mourir de rire, et on pourrait les regarder ainsi toute la journee (c’est d’ailleurs ce que nous avons fait)

Dix jours particulierement intenses, ou nous avons a peine eu le temps de dormir et de se reposer. Car n’oubliez pas, il ne fait jamais nuit, et il y a beaucoup a faire durant le jour :)

 

De retour en Argentine, il etait temps de revenir a Bariloche. Environ deux mois pour parcourir 3000kms vers le nord a travers les steppes plates et desolees de la Patagonie…..mais il nous restait encore plein de choses a voir comme une colonie de pingouins roi pres de Porvenir, les curieux paysages du parc national Pali Ake et une faune incroyable dans le parc national de Monte Leon (renard, lions de mer, armadillos, pingouins de Magellan avec leurs petits et meme des pumas !).

Le reste de la route nous donna un peu plus de problemes….. le mecano de Punta Arenas n’a pas correctement reassemble notre axe de roue avant, et apres 3000kms, des pieces ont commence a chauffer dangereusement et a se tordre…. ce qui devait etre un moment tranquille et agreable a Bariloche commenca donc avec 3 semaines de reparation, en faisant la rencontre de tous les pires mecanos de la planete.

Au moins, les gens sont vraiment agreables en Argentine, et nous avons pu faire quelques bbq avec les locaux, et avons passe le reste du temps pres d’une riviere, mangeant de la viande grillee et buvant des bons petits vins tous les jours. Nos amis de Comodoro ont meme pu nous rejoindre a Bariloche pour quelques jours, et c’etait vraiment de loin le meilleur endroit du pays pour attendre. Attendre qui ? Nos acheteurs bien sur !

Cela coutait beaucoup trop cher de renvoyer notre van au pays, alors nous avons du le vendre…… apres plusieurs semaines a rien faire, nous les rencontrons enfin a Bariloche pour les derniers preparatifs du vehicule, et nous leur donnons les cles juste avant la frontiere Chilienne. Une derniere nuit a Puerto Montt, tous ensemble, et c’est fini….. il est temps de sortir nos enormes valises, et de dire au revoir a notre meilleur ami, nous avons tous les deux pleure….

Ce vehicule etait bien plus qu’un van, mais notre maison, avec une fenetre sur le monde, changeant tous les jours de couleur. Pour ceux qui connaissent le film Le chateau ambulant de Miyazaki, nous imaginions la meme chose : Calcifer ! Deplace la maison 20kms au sud !

 

Dernieres heures d’attente a Puerto Montt, Chili, avant notre vol retour pour Paris…. nous pleurons de temps en temps, c’est vraiment trop dur de tout quitter, mais nous avons quand meme hate de vous revoir.

read more →

Vallee de Cocora

// Nikon D7000, nikon 18-200, sigma 120-400    |    4.63766 :  -75.48721   |    alt. 2427 m

Nous arrivons en fin de journee a l’entree de la vallee de Cocora. Forcement, en descendant a basse altitude, nous nous retrouvons dans les nuages et une tres legere pluie. S’il y a une saison…

read more →

Termales Santa Rosa

// Nikon D7000, nikon 18-200    |    04.63766 : -75.48721    |    alt. 2427m

Pourquoi ces bains thermaux sont ils si reputes ? Et bien ils sont construis a la base d’une cascade de 120m de haut, qui se separe en de multiples petites cascades, nourrissant une riviere qui serpente au milieu des…

read more →

Santa Fe et route pour Santa Rosa

// Nikon D7000, nikon 18-200    |    04.843 : -75.55567 |    alt. 2024m

Nous finissons la visite de Sante Fe au petit matin, et il est temps re reprendre la route pour le sud. On apprehende un peu de revenir sur la panamerican, avec ses camions, les travaux un peu partout, se…

read more →

Penol de Guatepe

// Nikon D7000, nikon 18-200    |    06.55831 : -75.82998    |    alt. 594m

Nous hesitons a repartir vers le sud, mais pour etre honnete, nous aimons beaucoup la Colombie, et nous avons peur d’etre decus par l’Equateur……alors autant rester un peu plus longtemps ici et ne rien manquer. Direction le nord, pour…

read more →

Hacienda Venitia

// Nikon D7000, nikon 18-200, sigma 120-400    |    05.83325 : -75.59082    |    alt. 1069m

Nous trouvons difficilement l’Hacienda Venitia, j’imagine que les gens ne viennent qu’ici qu’avec des tours operateurs, et il y a donc tres peu d’indication a part « situe a 20min de Manizales ! »

Sur place, personne pour nous…

read more →

Manizales

// Nikon D7000, nikon 18-200    |    04.98588 : -75.6177    |    alt. 1400m

L’ecopark au nord est de la ville est l’endroit parfait pour dormir, tres calme, sur les hauteurs, loin du concert de klaxons de la ville. Manizales est d’ailleurs plus grand que prevu, et n’est vraiment pas joli du tout….

read more →

Bogota, vers Manizales

// Nikon D7000, nikon 18-200    |    05.06289 : -75.4821    |    alt. 2161m

 

De maniere generale, la plupart des overlanders preferent eviter les capitales et grandes villes. La circulation est toujours dense, c’est difficile de trouver son chemin, le risque de vol est bien plus eleve, et apres toutes ces semaines a…

read more →

Zipaquira salt Cathedral

// Nikon D7000, nikon 18-200, nikon 10.5, lumix ft3    |    05.02397 : -74.00536    |    alt. 2629m

Nous avons passe la nuit dans le petit village de Guatavita, tres mignon, avec de jolies maisons et une architecture tres interessante. Le lagon d’a cote, plutot repute ne nous a pas plus marque que…

read more →

Nemocon Mina de sal

// Nikon D7000, nikon 18-200, nikon 10.5    |    04.93302 : -73.83575    |    alt. 2696m

Apres avoir passe la nuit au Lago de Tota, le mauvais temps nous a decide de partir assez rapidement et d’explorer les souterrains de la Colombie, la mine de sel de Nemocon. Sur la route, nous trouvons…

read more →
Ver peliculas online