Entries from 'flottante'

Isla Uros

Top

// Nikon D5000, nikon 18-200, tokina 12-24, nikon 50 | -15.83566 : -70.0158 | alt. 3820m

Apres une longue traversee le long de la cordillere sur l’altiplano, nous arrivons finalement aux abords du lac Titicaca. Il fait nuit bien sur, et nous avons forcement du mal a trouver un endroit ou dormir, mais nous aurons finalement un petit parking au bout de la presqu’ile Llanchon, avec une jolie vue sur le lac.
Les ennuis commencent ici, avec l’appareil photo qui nous lache pour de bon, apres avoir ressucite de nombreuses fois ces derniers mois (l’humidite de l’amerique centrale……) et le micro a ete noye apres une fuite d’eau d’un reservoir. Pour continuer, c’est maintenant notre maison qui deraille, l’electricite disparait par moment a l’arriere, et nos lampes neons font sauter le circuit, lorsqu’il fonctionne.
Pour finir, notre circuit de refroidissement fait des bulles, et ca, c’est vraiment mauvais signe…….on perd d’ailleurs presque 2l d’eau par jour, et notre circuit fait 13L.
Il faudra attendre d’etre a La Paz pour reparer, si c’est possible.
Difficile d’apprecier le moment avec toute cette serie de pannes qui nous arrive dessus.

Depuis Puno, ville plutot agreable d’ailleurs, nous prenons un tour pour visiter les celebres iles flottantes Uros sur le lac Titicaca.
Nous trouvons un parking surveille, l’entree est tellement surelevee que nous detruisons une bonne fois pour toute notre feu anti brouillard. Cette fois, impossible a reparer !
Nous partons en bateau vers les iles, il y a un peage flottant en chemin, puis nous debarquons. La sensation est plutot etrange, comme de marcher sur un trampoline, et on pose chaque pas avec precaution, de peur de passer a travers !
Notre guide nous explique comment sont fabriquees les iles, ainsi que d’autres techniques. Certaines maisons ont des panneaux solaires pour alimenter des teles, mais le plus impressionant sont leurs bateaux de luxe, ceux qu’ils appellent leurs mercedes benz. Grandes embarcations de paille, avec 2 coques, souvent utilisees pour les ceremonies et les mariages.
Les iles sont assez petites, on en fait vite le tour (en 5min de marche), et treeees rapidement, on s’ennuie 😀 Il n’y a rien d’autre a faire, a part depenser de l’argent pour un coca hors de prix ou bien du poisson griller, eleve en cage pres des iles, a quelques metres ou les locaux font la vaisselle 😀

Heureusement, le bateau repart en debut d’apres midi :p

De retour a Puno, nous goutons pour la premiere fois le pisco sour, le cocktail local, du tres mauvais alcool qui donne instantanement mal a la tete, et Sylvie doit se reposer a l’arriere du van pour le reste de la journee. (ne pas oublier que nous sommes a 4000m d’altitude, ca aide pas !)

read more →