Entries from 'club'

Arrivee a Los Cabos

Top

// lumix ft3 | 22.89987 : -109.89481 | alt. 0 m

Lever tot pour s’attaquer a la paperasse a La Paz. En effet, pour rouler sur le reste du pays, il nous faut notre premier permis d’importation temporaire.
Nous reprenons donc la route pour Chitinlingue, d’ou part le ferry.
La zone portuaire est assez simple, on en fait rapidement le tour pour reperer les differents batiments.

Pour rejoindre la peninsule, il faut un permis d’importation temporaire du vehicule. Ce sera le cas pour tous les autres pays au sud d’ailleurs, et deviendra la corvee a la frontiere.
Il faut d’abord passer la porte a ces coordonnees (N24.27689 W110.32715) puis prendre a gauche pour le parking, ou bien negocier le parking gratuit a droite. Juste a cote se trouve l’office Banjercity, ou une jeune femme parle parfaitement anglais. Il faut une photocopie du passeport, une de la page avec le tampon d’entree au Mexique (car l’abruti de la douane n’a pas tamponne mon visa) un photocopie du visa, et enfin une photocopie de la carte grise. Il y a un petit bureau a cote, et une jeune fille avec qui nous avons du un peu insister (mais sans aucun probleme) nous a fait les copies, gratuitement.

On retourne au bureau. Il faut payer 50 $usd de frais de dossier, et ils font ensuite une pre authorisation de carte bancaire de 200 $usd (en fonction de l’age du vehicule) Suite a ca, nous obtenons le fameux permis, ainsi qu’une carte des postes frontieres ou l’on peut rendre le permis (obligatoire !) en sortant du pays de l’autre cote.Le permis est valable 10 ans :p et on peut sortir du pays sans le vehicule pendant cette periode.

Il y a un bureau pour avoir les tickets du ferry juste a cote, mais il vaut mieux aller a l’autre office : N24.27840 W110.32866
La, on peut se garer en vrac un peu n’importe ou. Avant d’avoir les tickets, il faut un petit papier avec les mesures du vehicule. On rentre dans l’agence Baja ferries. La, on parle espagnol uniquement. On s’explique, la fille passe un coup de telephone, et nous devons attendre quelqu’un dehors. Cette personne arrive apres 10 min, prend vaguement quelques mesures, surtout la longueur.
On rentre en dessous des 6m de long, et le vehicule est classe comme voiture/van, donc c’est le tarif mini, 2100 pesos environ.
A cela, il faut ajouter le prix pour nous, ce qui nous amene a un total de : 193 euros
Il y a les machines pour payer par carte, mais la connexion a internet etant trop mauvaise, on a du payer cash, donc toujours prevoir une somme assez importante sur soi…….
Voila le tout est joue ! Nous faisons quelques courses au walmart, on change des euros en dollars US (ca nous servira a une frontiere un de ces jours…..) et nous partons profiter de Los Cabos au sud. Sur la route, une voiture de police nous colle, puis se cale a cote de nous, repasse derriere et nous fait signe de s’arreter…….
On commence en espagnol comme pour les controles militaires. Puis le policier nous explique que nous roulons trop vite, 80 au lieu de 60. On est sur une 2x 2 voies, separees par un terre plein, en rase campagne…….ca me semble peu probable, mais voyons. La on doit payer 200$ d’amende, mais on peut passer a la station de police. Puis il nous dit que si nous payons maintenant, c’est seulement 100$, mais 200 a la station……mouais oki on a compris. On lui fait comprendre que nous voulons bien payer a la station avec un recu officiel. AAh mais apparement la station n’ouvre qu’a 20h le soir (nous sommes vendredi) On lui repond que c’est pas grave, on attendra, on a tout notre temps 🙂 La il s’emmele un peu, et me demande l’original de mon permis, pour faire garantie que nous passerons bien a la station. On lui repond que l’ambassade francaise previent ses ressortissants de ne jamais laisser l’original a la police…..Il insiste le rascal, mais finalement il lache !
Ouf !

Nous poursuivons pour Los Cabos, qui s’avere etre une enorme station balneaire a touristes plutot qu’un petit village de pecheurs……. On a du mal a se frayer un chemin jusqu’a la plage, du coup on cherche un endroit ou dormir, et on trouve le club Cabo inn, tenu par un couple de hollandais, tous deux extremement desagreables. Ils nous font un prix, et avec douche, wifi, piscine et d’autres choses, nous prenons quand meme…..

On profite des derniers rayons de lumiere pour se baigner dans l’ocean, et on assistera a la relache de centaines de petites tortues dans l’ocean !

read more →